L'UNSA DOUANES
est un syndicat autonome, convaincu de la nécessité absolue de l'existence d'associations professionnelles dans le dur monde du TRAVAIL, à la condition expresse de respecter une réelle indépendance du syndicalisme face aux pouvoirs administratifs, politiques et économiques, face à tout groupe de pression philosophique, religieux ou sectaire, refusant toute ingérence d'où qu'elle vienne, toute idéologie et toute démagogie !

Cette indépendance, c'est la garantie d'être capable de critiquer, de proposer, de négocier et d'agir.

Cette philosophie se traduit en terme d'action syndicale par la méthode dite du "réformisme", c'est-à-dire la volonté de faire progresser les choses par étapes successives, chaque avancée nouvelle étant atteinte par l'aboutissement à un compromis acceptable, lequel s'obtient par le dialogue et la négociation tant que c'est possible, par le rapport de forces si nécessaire. Dans une recherche constante de résultats pour améliorer les conditions de travail et développer le progrès social, les Autonomes rejettent la politique du TOUT ou RIEN, chacun sachant pertinemment qu'en voulant TOUT on obtient RIEN DU TOUT. Bref, l'UNSA DOUANES ne cultive pas l'ACTION pour l'ACTION, mais l'ACTION pour les RÉSULTATS !

L'UNSA DOUANES, s'efforce de faire aboutir les revendications définies démocratiquement par ses adhérents, il se veut proche des gens du terrain. Il se veut un syndicat authentiquement professionnel, à l'écoute de chacun pour régler les problèmes de tous. Il se veut une force de réflexion, de proposition, d'innovation et de contestation grâce à la participation de toutes les bonnes volontés. Il se veut le syndicat du concret, du possible et non de l'utopie ou du rêve.

En somme, les adhérents attendent de l'UNSA DOUANES qu'il parle vrai, qu'il veille à porter les aspirations de la base, qu'il défende les conditions de travail et les intérêts tant collectifs qu'individuels, qu'il soit une force de propositions et d'innovation, qu'il soit rassembleur et possède une volonté unitaire, enfin qu'il soit un carrefour de solidarité et d'amitié et que chaque douanier s'y sente un peu comme chez lui.

L'UNSA DOUANES se prononce pour de nouvelles méthodes d'action syndicale. Aujourd'hui par nécessité, il faut faire du syndicalisme AUTREMENT, d'une toute AUTRE FACON. Les gens n'acceptent plus que les syndicats soient de simples donneurs d'avis, cantonnés dans un simple rôle de figuration alors même que selon un proverbe bien connu de chez nous "les conseilleurs ne sont pas les payeurs".

C'est pourquoi, l'UNSA DOUANES est favorable à une nouvelle forme de syndicalisme, celui de la prise de responsabilité, de la participation active dans le processus décisionnel. Il faut en finir une bonne fois pour toutes avec ce rôle, certes confortable mais irresponsable, de simple consultant ou figurant. C'est seulement ainsi que pourra être enrayée la grave crise syndicale en France (taux de syndicalisation le plus faible des pays de l'Union Européenne, environ 9%).

Ainsi avec l'UNSA (Union Nationale des Syndicats Autonomes) se transformant en grande organisation interprofessionnelle, en véritable confédération autonome, dont l'ambitieux projet est la création d'un nouveau syndicalisme pour une nouvelle démocratie sociale, l'UNSA DOUANES espère que la constitution de ce grand pôle réformateur autonome, fédérateur de tous les syndicats indépendants, sera le point de départ de la rénovation du mouvement syndical en FRANCE et priviligiera ce syndicalisme réaliste et constructif préconisé par : l'UNSA DOUANES.