Aux  Gabelous,

Bonne et heureuse année 2006 
à vous et  à votre famille.

 

 

 

 

 

Je profite de l'occasion pour faire un bilan de l'année 2005 et apporter quelques commentaires.

Beaucoup d'entre nous on fait les frais de la restructuration. 2005,  c'est le démantèlement historique de nos services sous couvert de modernisation ...
Nos cadres supérieurs connaissent des temps fastes : Création de nouveau grade, création de poste de Directeur Régional, des primes en hausse ....
Les gardiens de prisons après les policiers et les gendarmes se voient gratifiés d'une nouvelle grille indiciaire en raison de la pénibilité et des risques du métier.

Et les Douaniers ? Ils se recentrent sur le coeur du métier, la police des marchandises, donc, ils n'ont besoin de rien.

La D.G. et les grandes centrales syndicales partagent la même opinion sur le coeur du métier.

En 2002, les grandes centrales syndicales ont-elles lancé le mouvement de la SURV. ?

Ce dont je suis sûr, c'est qu'elles ont négocié la fin du conflit avec le strict minimum dans le panier ...
Aujourd'hui, on est loin du compte.
Une bonif qui interdit le droit de grève, l'obligation de résider sur le territoire Français remise en route, une IRTI de moitié inférieure à celle des gendarmes, policiers, gardiens de prisons ...
Des avancements d'échelons moins rapides que dans les autres corps d'état portant un uniforme, une grille indiciaire misérable ...
Toujours plus de résultats avec moins de moyens...

Halte à la Douane ... Combien de temps encore allons nous rester muet ...
J'ai du mal à comprendre le manque d'intérêt à se syndiquer des jeunes Douaniers. Il parait qu'un sursaut civique se profile à l'horizon ...
J'espère qu'il en sera de même pour la vie syndicale. Nous avons un syndicat autonome et réformiste qui permet à tous de s'exprimer, seulement comme dans toute démocratie, les syndicats majoritaires sont plus forts et plus écoutés par l'administration ...

Alors pour un vrai changement, nous devons devenir un syndicat majoritaire en Douane ...
 
En apportant son soutien en votant pour l'UNSA-Douanes et mieux encore, en participant activement à la vie des sections UNSA dans les régions, chacune et chacun d'entre vous peut nous aider à porter nos revendications.

2006, c'est l'année du congrès de l'UNSA-Douanes.
L'U.D.T. présentera un cahier revendicatif aux congrès. Il est élaboré grâce à la réflexion des collègues qui tous les  jours
sur le terrain "mouillent le maillot" pour la maison Douane.
Nous sommes les seuls à avoir un projet pour la Douane :
- la création d'une garde des Finances (voir la presse UNSA-Douanes).
Nous sommes les seuls à réclamer un statut spécial pour la reconnaissance de la pénibilité et des risques du métier.

Beaucoup d'entre nous traquent la fraude avec passion, amour et respect de l'uniforme qu'il porte.

L'U.D.T.et l'UNSA-Douanes vous félicitent  pour  les brillants résultats en 2005 dans la recherche de la fraude. 
 
Mon voeux pour 2006, une année ou les Douaniers de la SURV se rassemblent sous la bannière UNSA pour porter haut et fort nos revendications légitimes.
 
Le président de L'U.D.T.
THOURON Philippe